Béjot vins & terroirs

FR EN

Un millésime généreux en Bourgogne

Le millésime 2014 sera généreux… et c’est une bonne nouvelle pour la Bourgogne, après plusieurs années de « disette » et malgré quelques épisodes de grêle estivale localisés. 

 

Précoce en juin…

La floraison était terminée à la mi-juin pour la très grande majorité des parcelles, de Chablis au Mâconnais. La floraison 2014 s’est ainsi classée parmi les plus précoces de ces deux dernières décennies, avec une avance comprise entre quelques jours et une semaine, par rapport à la moyenne. Avec des conditions climatiques toujours clémentes, la nouaison a bien débuté et, fin juin, de petites billes vertes de 2 à 4 mm formaient les grappes.

 

Le millésime revient dans la norme

L’avance du début de saison a été ralentie par un été plus frais que la normale.

En termes de maturité, la véraison a bien progressé : la plupart des parcelles se rapprochent des 100 % de véraison aujourd’hui.

Les teneurs en sucres connaissent une bonne évolution pour tous les cépages et secteurs. Les valeurs d’acidité totale évoluent elles‐aussi dans de bonnes proportions quels que soient le secteur et le cépage. Les niveaux d’acidité totale restent toutefois encore élevés et les raisins ne sont pas encore mûrs, même si cela progresse.

D’un millésime précoce en juin, on revient à des dates de vendanges plus standards (seconde ou troisième semaine de septembre), du fait de la fraicheur de l’été, qui a ralenti le cycle végétatif. La comparaison avec 2006 se confirme : les teneurs en sucres de 2014 sont équivalentes ou légèrement inférieures à celles de 2006 aux mêmes stades.

Le temps sec et plutôt ensoleillé de ces derniers jours a permis à la maturité de progresser, malgré des températures assez fraîches pour la saison. Les parcelles les moins avancées en termes de maturation connaissent les évolutions les plus marquées. Un radoucissement des températures est prévu en fin de semaine, ce qui sera bénéfique pour la maturation. Pourvu que cela dure ! La Bourgogne croise les doigts.

 

Meursault, le 29 août 2014

Retour à la liste